News

Fictions, attirance pour un disco revolver

Photo : JB Ambrosini

Derrière cette invitation au nom mystérieux se cache Guillaume Léglise, hyperactif inconditionné qui était déjà parvenu à faire fondre notre petit cœur en l’espace d’un seul morceau, le bien nommé “Relief” sorti en 2015 lorsqu’il officiait sous My Broken Frame. Un peu comme une boule à facettes, on retrouve ce touche-à-tout aux côtés de Vox Low, en tant que producteur pour Victorine et Lisa Li-Lund (dont l’album est attendu début 2019 chez Pan European Recording) et au théâtre en tant que compositeur. S’il multiplie les occasions d’impressionner, son nouveau projet solo n’est pas en reste.

À travers un premier EP sobrement intitulé EP1, Guillaume Léglise s’offre une parenthèse disco-pop virevoltante. En conviant les fantasmes et la danse sur des textes écrits par Alexandry Costa, Fictions donne un coup de peps à tout un pan de la variété française, années 70 et 80 confondues. Entre les envolées synthétiques d’”UFO” et les rencontres nocturnes qui marquent une vie sur “Lady B”, il apporte une production rafraîchissante et appliquée sur ces cinq déambulations exaltantes qui vont nous accompagner bien au-delà de l’été. D’ailleurs, notre petit doigt nous souffle que Guillaume Léglise prépare actuellement un EP en collaboration avec Rubin Et Le Paradoxe pour cet automne. Logique.

EP1 de Fictions est disponible via La Tebwa/Idol.
Vers toutes les plateformes