News

InFiné : quand la compile d’été se veut activiste

Artwork © Arthur Valentin

Se prêtant à la tradition de la fameuse compile d’été, le label InFiné (Rone, Aufgang, Francesco Tristano, La Fraicheur) rappelle son militantisme culturel au sein de Music Activists #1. Dans ce condensé de ses sorties les plus récentes, on retrouve aux côtés de noms reconnus des projets qui méritent toute notre attention comme l’Allemand Secret of Elements, le Russe Mischa Blanos, le Réunionnais Labelle ou la Française Léonie Pernet dont le premier album Crave est attendu pour septembre.

Le label créé en 2006 par Alexandre Cazac, Yannick Matray et Agoria (qui a quitté la barque depuis pour fonder Sapiens) souligne son goût pour l’éclectisme et les artistes originaux venants de tous bords musicaux et de tous pays. Entre musique électronique, classique ou encore maloya, InFiné plaide pour la diversité de ses musiciens qui prennent le risque de repenser le futur malgré la confusion générale qui règne dans le monde et notamment dans le secteur culturel.

Préserver la diversité, susciter l’innovation, sont au coeur de nos combats musicaux quotidiens, mais nous sommes aussi une bande d’humains concernée par la planète qui nous entoure, conscient de la chance exceptionnelle que nous avons de vivre dans une démocratie, de ne pas risquer notre vie à chaque pas dans la rue et d’avoir de l’eau potable en tournant un robinet. Notre activisme est avant tout culturel, mais il embrasse le vivant dans son ensemble !
 
Alexandre Cazac, un des boss d’InFiné, pour Radio Nova.

 

La compilation Music Activists #1 est disponible en téléchargement gratuit sur Bandcamp