News

En écoute : S/T, le mini-album de Promise Keeper

A chaque pays son chanteur/multi-instrumentiste barré à la longue chevelure. Ariel Pink aux Etats-Unis, Sébastien Tellier en France, Connan Mockasin en Nouvelle-Zélande, Jaakko Eino Kalevi en Finlande : le représentant de l’Angleterre pourrait bien s’appeler Promise Keeper et vient de sortir son premier mini-album S/T sur le label franco-canadien Atelier Ciseaux (Exit Someone, Vesuvio Solo, Lenparrot)

Auparavant songwritter du groupe américain Mood Rings, William Fussell a pris un aller simple pour Londres et n’en est jamais parti. Le début d’une nouvelle aventure nommée à juste raison Promise Keeper et pour laquelle il a pris le temps nécessaire, presque deux ans, pour façonner ces 8 morceaux dont 2 en featuring avec ses compagnons de route, Better Person pour le morceau d’ouverture “My Host” et Tops pour le clubesque “Side Decide”.

S/T est donc un peu plus long qu’un EP et un peu moins qu’un album : certainement trop court. A travers ces morceaux, William Fussell expérimente la force de la pop pour l’extraire à son essentiel : des love songs attirantes et marquantes aux humeurs variantes. Sur une musique empreinte du passée, si les spectres des Rapture, Beck et autres créatures apparaissent furtivement, S/T n’oublie pas d’être actuel en rendant compte d’une production électronique soignée et efficace.

On peut multiplier les dénominations, dream-pop, electro-pop, charismatique, sombre, aucun ne saurait définir exactement ce guide d’électronique piquée et de funk spatial. Promise Keeper signe un mini-album à la fois intime et universel, une belle gourmandise pour les beaux jours qui viennent. Il ne dit rien sur notre monde mais il en dit suffisamment sur l’humain – à chacun de l’interpréter à sa guise en se lovant dans son atmosphère feutrée.

 

 

S/T est désormais disponible en cassette et digital via Atelier Ciseaux.

Suivez Promise Keeper :
Facebook
SoundCloud

Temps de lecture: 2 minutes