News

Rami Khalife, l’intranquille

Dans la famille Khalife, on demande le fils aîné. Son clip “Continuum” s’ouvre avec la citation de l’écrivain portugais Fernando Pessoa : “Not pleasure not glory not power : freedom, only freedom” et elle pourrait résumer à elle-seule le parcours du pianiste émérite. S’il décrit son nouvel album Lost comme ”une approche personnelle et contemporaine” de son instrument fétiche, Rami Khalife s’applique depuis le début des années 2000 à moderniser le piano. En duo avec son père Marcel Khalife, au sein de son groupe Aufgang ou en tant que soliste pour de nombreux orchestres de renommé internationale (Qatar Philarmonic Orchestra, Liverpool Philarmonic Orchestra, …), celui qui a fait ses premières preuves à la célèbre Juilliard School of Music de New York aux côtés de ses camarades Aymeric Westrich et Francesco Tristano ne laisse jamais indifférent. Lorsqu’on le découvre pour la première fois en live, on décèle à quel point Rami Khalife est possédé par son art et par les liens quasi mystiques qu’il entretient avec son instrument.

Cinquième album solo majoritairement instrumental, Lost n’est pourtant pas dépourvu de pièces chantées du plus bel effet : “Beaufiful Saoul”, “Resist Pt. 1”, “Red Abyss” ou encore le somptueux “Echoes in Space” où l’on se perd volontiers dans les murmures du chanteur et “Lost” dont une version figurait déjà dans le dernier album en date d’Aufgang, Turbulences. Quant à son jeu qui prône le mélange des genres et des influences, il pourrait dérouter plus d’un puriste du microcosme de la composition classique, peu enclin à l’évolution. Le musicien excelle là où beaucoup d’autres échouent : il parvient à repousser les frontières et à créer une alliance solennelle musicale entre Orient et Occident, le baroque, le classique et l’électronique, le tout en s’affranchissant des règles.

Avec son nouvel album, Rami Khalife porte son talent à son apogée et continue de nous étonner. S’il revendique une liberté artistique sans concession, le pianiste s’inscrit surtout comme un véritable esthète à la recherche de la parfaite harmonie et nous invite à nous envelopper de cette douceur si réconfortante.

Lost est désormais disponible.