News

TGIF : les sorties du 5 octobre

Photo : Etienne Saint Denis

Pour trouver son chemin dans le flux labyrinthique des sorties, on dresse dans les articles TGIF une liste non-exhaustive et totalement subjective des nouveaux albums et/ou EP’s à écouter en priorité. 

Marie Davidson – Working Class Woman – (Ninja Tune)

Que ce soit au sein du duo Essaie Pas qu’elle forme avec Pierre Guerineau ou en solo, la productrice québécoise ne manque ni d’idées ni d’énergie pour critiquer dans son quatrième album le monde moderne et plus précisément la culture club par le biais de textes teintés d’un certain humour noir soutenus par un univers musical hésitant entre techno froide, industriel et psychédélique. À noter que Marie Davidson sera en concert le 31 octobre au Petit Bain avec Oktober Lieber (event).

Millimetrik – Make It Last Forever – (Coyote Records)

On reste au Québec avec Millimetrik, un des vétérans de la scène électronique du pays de retour avec un neuvième album composé après quelques périples entre le Grand Canyon et Monument Valley, un burnout et des mois de repos qui l’ont emmené le producteur à changer radicalement sa manière de composer. Make It Last Forever, c’est une invitation au voyage et à l’intensité où les riffs de guitare côtoient de vastes espaces de liberté synthétiques.

David August –D’Angelo – (Pias Recordings)

Pour son troisième album qui lui a nécessité pas moins de deux ans de travail, David August revient sur ses origines en sept chapitres soit autant de morceaux où le producteur nous convie dans des lieux qui ont marqué sa vie : happés par une ambiance à la fois cinématographique et grave où s’allie pop mélancolique, rock sombre et ambient, l’étape la plus marquante de cette aventure est sans doute “The Life Of Merisi”, morceau progressif qui se développe sur plus de neuf minutes.

Fhin –around.away (Remixes) – (Délicieuse Records)

Pour remixer ses morceaux, le producteur parisien a fait appel à un casting aussi attrayant que créatif. Jumo, Crayon ou encore Nude nous embarquent dans leurs univers respectifs avec pour seule ligne d’horizon une musique électronique enveloppante et toujours planante.