Dans le radar

Dans le radar #23 : Polycool

Photo : Hellena Burchard

Notre boîte mail est pleine à craquer de projets qui ne demandent qu’à être découverts. Voici “Dans le radar”, la rubrique où l’on demande aux musiciens de se présenter à partir de questions simples. Aujourd’hui, c’est au tour de Polycool de répondre au questionnaire du Bombardier.
 

On s’appelle Polycool parce que…

On était en Inde et on a vu ça écrit sur un bidon d’eau dans la rue. On cherchait un nom unique, pop et compréhensible dans toutes les langues, et on s’est dit que c’était le bon. Il y a aussi une entreprise de ventilateurs agricoles qui s’appelle Polycool, pourquoi pas.
 

Notre premier album est…

Lemon Lord, un album concept qui raconte la création de l’univers et l’épopée du Seigneur Citron. Au début il y avait 22 morceaux mais on a réduit à 13 titres. On garde le reste pour plus tard. Ne nous demandez pas quel genre de musique c’est, on ne sait pas. On a aussi fait une BD pour raconter l’histoire, c’est sur notre website internet www.polycool.cool
 

Si on ne devait choisir qu’un morceau pour en parler, ce serait…

Il y a peut-être un morceau assez différent des autres dans l’album, qui passera sûrement un peu inaperçu, mais qu’on apprécie énormément, c’est “Multifriends”. On voulait faire un morceau “moelleux”, inspiré des douceurs rythmiques de Infinite Bisous entre autres. Il n’y a que deux phases dans le morceau mais on a mis énormément de temps à le composer pour qu’il soit parfait. Dans l’histoire, ça correspond au moment où le Seigneur Citron et ses compagnons (La Crampe et le Double-Face) deviennent amis.
 

À notre prochain concert il faut s’attendre à…

Alors là, on a hâte ! C’est notre Release Party le 29 Novembre à Petit Bain. On joue avec Klaus Johann Grobe, un de nos groupes préférés, et nos amis/ennemis Mottomoda. On va jouer au moins 5 morceaux inédits et La Crampe prépare son show pyrotechnique.
 

Notre souvenir le plus marquant en tant que musiciens…

Ah il y en a plein ! Le Printemps de Bourges cette année était mémorable. Aussi en 2015 on a partagé l’affiche avec Cassius et on a papoté avec Hubert Blanc Francard et Philippe Zdar au fond de la scène en regardant Kavinsky mixer c’était génial. Sinon les beaux souvenirs c’est souvent les enregistrements en studio. Pour cet album on était au studio d’Alexis Fugain dans la Vallée de Chevreuse, et un soir on a commencé à improviser tous ensemble, on a appelé ça Le Chevreuse Soundsystem et c’était magnifique.
 

Si on n’était pas musiciens, on serait…

Beaucoup de gens considèrent que certaines choses sont incompatibles, mais nous pas trop. Donc on peut être musicien et astrophysicien. Astromusicien. À vrai dire c’est pratique de faire plusieurs choses en même temps, c’est inspirant et ça nous aide beaucoup. Donc si on n’était pas musiciens, on serait quand même musiciens, mais pas que.
 

Notre disque de chevet, c’est…

Tino : Nick HakimGreen Twins

Jonas : Ojard Euphonie

Léon : Connan MockasinJassbuster

Solal : Mort GarsonPlantasia
 

En ce moment on écoute en boucle…

Tino : OutkastSpeakerboxxx / The Love Below

Jonas : Gary WilsonYou Think You Really Know Me

Léon : Tyler, The CreatorIgor

Solal : FoxwarrenFoxwarren
 

Notre rêve ultime, c’est…

Mine de rien 2019 c’était une année où beaucoup de rêves ultimes se sont réalisés. Sommes-nous à présent dans un vide métaphysique ? En tout cas sur notre to do list ultime il reste de faire une tournée au Japon / Corée du Sud. D’après nos recherches poussées, on aura un succès phénoménal là-bas.
 


 

Leur premier album Lemon Lord est disponible ici. Ils seront en concert le 29 novembre au Petit Bain (event).