Dans le radar

Dans le radar #4 : Olaby

Notre boîte mail est pleine à craquer de projets qui ne demandent qu’à être découverts. Voici “Dans le radar”, la rubrique où l’on demande aux groupes de se présenter à partir de questions simples. Aujourd’hui, c’est au tour d’Olaby de répondre au questionnaire du Bombardier.
 

Je m’appelle Olaby parce que…

L’idée de garder mon nom de famille, Bayol, était importante. Mais pour prendre un certain recul aussi, je l’ai tourné un peu dans tous les sens jusqu’à ce que la sonorité me plaise et que je puisse m’identifier à ce nouveau patronyme. Olaby me réinvente, j’écris à travers ce prisme, mais les ancêtres sont là, toujours…

Mon nouvel EP est…

Un brin nostalgique, il se déroule comme une série de flashbacks, comme si on regardait des photos de moments anodins pris sur le vif. Il ne raconte pas une histoire mais il explore plutôt des sensations, comme la fatigue un petit matin d’insomnie, un plongeon en arrière dans une piscine, ou la langueur post-adolescente d’un après-midi moite en Floride.

À mon prochain concert il faut s’attendre à…

M’entendre chanter plus en français, et à une intro avec une manette de Wii que j’ai détournée pour jouer avec des effets vocaux éthériens.

La prochaine étape pour Olaby c’est…

Propager ma musique! Et aussi aller creuser dans mon imaginaire pour le prochain EP ou album, j’ai vraiment envie de trouver le fil rouge qui réunisse les chansons autour d’une histoire ou d’une idée commune.

Si je n’étais pas musicienne je serais…

Là tout de suite maintenant, je serais savonnière! Je fais déjà mes savons artisanaux à mes heures perdues et d’autres cosmétiques naturelles. À défaut de merch classique CDs/tee-shirts, je compte bien vendre mes savons après les concerts !

En ce moment j’écoute en boucle…

“The River” d’Aurora, cette fille est une créature à la voix et à l’univers magiques, et Little Dark Age de MGMT, un bel exemple d’album concept.
 

Scint est désormais disponible.

Vers toutes les plateformes