Actus

Dans ton casque #2 : Unschooling

Composé de membres de MMNQNS, Dharma Bum et Delancey, Unschooling est un projet plein d’énergie et ça s’entend : rythmiques endiablées, riffs joués avec une lame de rasoir et chant fulminant, leur premier album Defensive Designs est une ode à ce qu’il se faisait de mieux dans les années 90, Sonic Youth et Bands Of Susans en première ligne. Avant tout amoureux de la musique, on a demandé au groupe de nous confier ce qu’ils écoutent en ce moment : entre nouveautés et vieilleries qu’on avait (à tort) oubliées, chacun y trouvera son compte.
 

Blanche Blanche Blanche – “Wink With Both Eyes”

Le fruit de la collaboration entre un génie zinzin du nom de Zach Philips et de Sarah Smith au chant. J’ai vu ce gars jouer avec un de ses nombreux groupes dans une maison de ville à Rouen, limite Darnétal. Pensez à checker son label OSR Tapes, c’est pop, étrange et brillant.

Omni – “Confessional”

Précis, minimaliste et mélodique : 10/10. Mention spéciale pour les visuels de Frankie Broyles.

Crack Cloud – “Uncanny Valley”

Impossible de ne pas citer la scène de Calgary, il y a eu une vraie effervescence à l‘époque et je crois que c’est toujours le cas. J’aime beaucoup l’idée de collectif chez Crack Cloud, 
à la fois dans le traitement du son et de l’image et à la fois comme thérapie contre l’ennui lors de ces longs et rudes mois d’hivers coincé dans une cité pétrolière assez glauque.

Nico – “One More Chance”

Son boulot hors du Velvet Underground est incroyable, en particulier cet album.

Interference – “She Said Destroy”

Un des nombreux groupes obscurs sur lequel figure Glenn Branca qu’on ne présente plus, si ? Leur seul et unique album n’est jamais sorti à l’époque du coup il est quasiment introuvable, je trouve ça cool. Une bonne immersion dans le New York (a.k.a. Gotham City) des années 1980. Pour danser en faisant la gueule.

Moon Diagrams – “Trappy Bats”

Le projet solo du batteur de Deerhunter, Moses John Archuleta. Le clip est super cool. J’espère qu’un jour il fera un dj set dans la boîte craignos en face de chez moi.

Deeper – “Pink Showers”

J’ai vu ces gars pour la première fois il y quelques mois dans un rade à Montréal puis on a eu l’occasion dernièrement de jouer avec eux au Supersonic. On a fêté la fin de leur tournée dans un bar et on a eu des discussions vraiment inspirantes. Checkez également leurs acolytes The Hecks et Dehd qui ont définitivement un truc à dire et font vivre la scène indé à Chicago.

Palberta – “Jaws’ Return”

Elles savent carrément ce qu’elles font : guitares détunées, paroles absurdes et structures étranges. C’est très spontané et ça me fait penser à l’art brut des Shaggs. Haters gonna hate.

The Field Mice – “Sensitive”

Pop et naïf à souhait, dans la lignée de tous les autres trucs sortis chez Sarah Records. Meilleur visuel de pochette de tous les temps.

Metral – “La route sera bien longue”

Quand on a un coup de blues et qu’on commence à douter de notre musique on écoute ça. C’est parfois difficile financièrement et émotionnellement parlant de s’investir H24 dans la musique. Ces gars déchirent et délivrent un message fort, ils viennent de Cannes je crois.


 

Leur premier album Defensive Designs est disponible ici.

Unschooling sera en concert le 3 décembre à l’International avec Sex Sux et Delancey pour la soirée Buddy Records Party (event).

Le Bombardier te fait gagner des places ! Pour participer, il te suffit de remplir le formulaire ci-dessous :

 

Bonne chance ! Fin du concours le 2 décembre à midi et annonce des gagnants par mail dans l’heure qui suit.