Actus

Exclu : “Closer” de Berling Berlin, plus près de toi Seigneur

Photo : Benjamin Wohlschlegel

Lorsque l’on a été hanté par “Closer” de Nine Inch Nails plusieurs années d’affilée, il n’est pas chose aisée d’écouter un titre qui porte le même nom. En 1994, Trent Reznor avait encore les cheveux longs (il faut s’en rappeler), la “Oasismania” n’avait pas tout à fait commencé et notre coloc Marie-Madeleine (on y reviendra) écoutait Boyz II Men en boucle : on était plutôt bien. Presque deux décennies plus tard, voilà qu’un jeune groupe portant assez mal son nom – Berling Berlin – vient réveiller nos anciens démons avec un extrait clippé de leur premier EP non-baptisé. Composé d’un chanteur uruguayen en tête suivi de trois musiciens français (probablement tous nés l’année de la sortie de The Download Spiral), la formation rappelle davantage Blur et New Order que NIN et pose dans cette première vidéo les bases d’un univers pop et bienveillant.

Ici, les inscriptions sur la porte sont rose néon, on joue de la gratte à côté de chamallows géants tout en chantant ses premiers émois. Avec une ambiance résolument bon enfant, la vidéo sent l’autodérision à plusieurs kilomètres et ça ne vient pas seulement du fait d’être défoncé à la tisane (merci Marie-Madeleine). Si l’on fait éventuellement abstraction de la voix légèrement nasillarde à nos oreilles, on prend du bon temps tout en se disant que le monde de 2019 est certes, devenu plus lisse. Pour ce qui est d’atteindre le Seigneur (ou l’amour, tu l’appelleras comme tu veux) c’est ma foi réussi, car c’est bien de ça dont il s’agit après tout.


 

Le premier EP de Berling Berlin est disponible ici.