Grand 8 et plus si affinités

Photo : Paul Mesnager

Lieu-Dit. On pourrait penser à une thématique bucolique, campagnarde, ou à des Parisiens fatigués de reluquer leurs géraniums qui triomphent minablement dans leur jardinière de fortune. Cette situation n’est probablement pas inconnue de Jean et Clément, les deux musiciens derrière le projet Grand 8. Avec leur premier EP intitulé Lieu-Dit, ils exposent le résultat d’une semaine d’expérimentations et d’improvisations dans un chalet de la forêt de Fontainebleau.

Au programme, deux longues plages sonores où il fait bon se perdre : inutile de parler d’introspection ou de voyage, ces deux pièces appellent autant à la découverte qu’à l’ouverture d’esprit et captiveront autant les amateurs d’ambient que de techno, à condition d’être bien accroché à son siège. Nappes synthétiques, rythmiques parfois sauvages et autres éléments bruitistes amènent à une transe aussi cosmique que méditative, une porte ouverte vers une dimension bien perchée où l’écho des trompettes se marie à des textures distordues.

Objet sonore imaginé en deux faces mais également visuel, la face A est notamment un film réalisé par le vidéaste Pabloïd à partir d’images de concerts du duo capturées entre la France et la Chine et d’effets psychédéliques à ne plus savoir qu’en faire. Lieu-Dit est une expérience protéiforme à l’épreuve du temps et de vos cinq sens à découvrir sans plus attendre :

Lieu-Dit est disponible via Pschit.

Grand 8 sera en concert le 5 juillet au Zorba (event).