Le Bombardier Mix #17 : Tarek X
Le Bombardier Mix

Le Bombardier Mix #17 : Tarek X

Photo : Gerald Kurdian

La musique et l’art comme force émancipatrice. Artiste protéiforme, Gérald Kurdian de son vrai nom a été exposé à la lumière au début des années 2010 avec un premier album qui lui a valu de remporter le prix Paris Jeunes Talents et d’être sélectionné au FAIR avant d’écumer les salles européennes avec ses performances. Pour cette nouvelle décennie, le producteur et performer est de retour sous le nom de scène Tarek X : fondateur notamment du collectif Hot Bodies of the Future qui rassemble la communauté LGBTQ+, le militant a plus d’une code à son arc pour défendre avec ferveur son idéal queer de rassemblement. Marqué par ses voyages au sein des milieux sex positive d’Europe et d’Amérique du Nord, il en a constitué un journal intime sonore et visuel, matière première de ses lives pour lesquels il s’entoure de sampleurs, synthés, boites à rythmes et parfois même, d’une chorale.

En guise de prélude à son prochain album produit en collaboration avec Apollo Noir à paraître au cours de l’année, Tarek X vient de sortir le clip “Faeries” réalisé par Grégoire Orio, membre du collectif As Human Pattern. On y découvre les images sensuelles et sensorielles d’un rituel d’empowerment-autonomisation inspiré du mouvement gay américain Radical Faeries né dans les années 70 prônant l’alternative politique, la contre-culture et la spiritualité.

Alors, quand on demande à Tarek X de nous envoyer un mix, ce dernier se révèle sans grande surprise à l’image du musicien : inclusif, pluriel et libre : une heure de sons technoïdes et endiablés, où l’on croise tour à tour Jennifer Cardini, Kiddy Smile, Panteros666, Bagarre ou encore Fever Ray. Une bonne manière sans aucun doute d’apprécier le printemps depuis sa fenêtre, en attendant la nuit où l’on pourra de nouveau pratiquer le corps-à-corps dans les clubs.
 


 

Des corps dissidents dans des combinaisons fluorescentes se retrouvent dans un club aux grands piliers de béton brut. Les kicks profonds leur massent le corps. Les caisses claires s’associent aux cocktails chimiques comme les coups de fouets vifs de leurs premières amours. Au loin, des créatures transgenres s’embrassent. Pour elles, c’est tout juste le début du printemps.

Tracklist :

Lazy Flow – The Batucada Ha (feat. Kiddy Smile – Original Mix) | A Twinkeltoes Mezrahi – Ah Ha!!!
LSDXOXO – Freakquency
Kim Lee & Lil Debbie – Boss Bitch
Jennifer Cardini & Shonky – August In Paris
Kiddy Smile – Let A B!tch Know
Zebra Katz – Tear The House Up (Monsieur Monsieur Remix)
Qween Beat – It’s Ovah
PANTEROS666 – Hyper Reality
BAGARRE – Claque-le (Wheez ie Remix)
Peder Mannerfelt – Sissel & Bass (Perc Remix)
Planningtorock – Human Drama (Paula Temple ‘Gender’s Just A Lie’ Remix)
Fever Ray – This Country (Paula Temple’s DESTROY Remix)
SOPHIE – Is It Cold In The Water? (Flume & Eprom Remix)
999999999 – 300000003
A. G. Cook – Beautiful
Viers – Ichi (feat. Yaeji)
Tami T – I Never Loved (Remix)
Lumière Noire – Surf Rider
Annie Sprinkle’s Soft Cock Manifesto
 

Son clip “Faeries” est disponible ici. Album à paraître courant 2020.